Un projet de construction de maison personnalisé

Les maisons HAMSTER vous accompagnent tout au long de votre projet pour la construction de votre maison individuelle.

Nos conseillers de vente vous apportent un accompagnement administratif, technique et financier afin d’étudier et de concevoir avec soin, le projet de construction de votre maison individuelle.

Afin de respecter aux mieux vos attentes, nous vous ferons bénéficier de notre savoir-faire à chaque étape de la construction de votre maison RT 2012:

Le terrain, la première étape pour construire votre maison

Bénéficier de notre expérience et de nos relations, pour que vous puissiez trouver rapidement le terrain qui vous convienne.

Nous avons tissé avec les acteurs locaux (notaires, organisations administratives, lotisseurs, agences immobilières…) des liens de partenariat qui nous permettent d’être informés des opportunités locales en terme de terrain à bâtir, afin de vous en faire profiter pleinement. C'est l'étape primordiale avant tout autre démarche. Bien choisir la commune de votre future maison tient à vos gouts personnels et aux nécessités de votre vie quotidienne familiale (travail, école).

Rechercher son terrain :

  • Par recherche personnelle : Vous avez déjà défini la zone géographique dans laquelle vous souhaitez faire construire. Petites annonces dans les journaux, agences immobilières ou notaires sont les sources à votre disposition.
  • Avec l’aide du constructeur : A titre gracieux, ce dernier peut vous apporter un soutien dans votre recherche foncière grâce à son fichier terrains et à sa connaissance du marché.

Choisir son terrain :

Terrain en lotissement ou diffus :

En lotissement : vous êtes sûr que le terrain est constructible et viabilisé.

Si votre terrain est isolé, consultez le POS (Plan d’Occupation des Sols) ou le PLU (Plan Local d’Urbanisme) à la Mairie et demandez un certificat d’urbanisme qui vous indiquera s’il est constructible et sous quelles conditions.

Le prix du terrain :

Il est déterminé par la loi de l’offre et de la demande : en partie fonction de la localisation, du nombre de mètres carrés constructibles et de la qualité géologique du sous-sol, si elle est connue. Son prix comprend : la valeur d’acquisition et les frais qui se décomposent entre les honoraires du notaire et les droits d’enregistrement.

L’achat du terrain :

  • Vous signez tout d’abord un compromis ou promesse de vente : Ce document doit mentionner les conditions suspensives qui vous protègent dans le cas de la non-obtention des prêts ou du permis de construire.
  • Vous signez ensuite l’acte de vente : Devant notaire qui vous rend effectivement propriétaire du terrain.

Le Financement de votre maison individuelle

Évaluer votre enveloppe financière :

  • Apport personnel (épargne, donation, valeurs mobilières...)
  • Revenus nets : salaires, loyers, pensions, etc...
  • Ces éléments déterminent votre capacité d’emprunt. en intégrant l'ensemble des frais incontournables qu'il sera nécessaire de prévoir, à savoir :
  • les frais de notaire pour l'acquisition de votre terrain,
  • Les Droits d’enregistrement
  • les frais d'hypothèques ou les frais de caution,
  • les frais de dossier de banque,
  • La Taxe Locale d’Équipement
  • le raccordement aux Voiries et Réseau et l'abonnement des différents compteurs,
  • Les travaux de construction de votre maison individuelle
  • Coût final : les travaux extérieurs (plantations, portail, clôture…)

Les Aides au financement pour votre logement

De nombreux dispositifs d’aide existent, notamment pour tous ceux qui souhaitent accéder à la propriétée .

Financer l’achat d’un nouveau logement sans attendre la revente de votre logement actuel est possible grâce à la mise en place d’un prêt relais.

Le crédit d’impôt, qu’il concerne les intérêts d’emprunt ou les équipements favorisant la maîtrise d’énergie, peut également vous permettre de réaliser votre projet dans de bonnes conditions.

Examiner les possibilités de prêt :

  • Prêt Epargne Logement.
  • Prêt à taux zéro et autres prêts aidés :
  • Prêt PAS (prêt à l’accession sociale)
  • Prêt conventionné.
  • Prêt 1% logement.
  • Prêt bancaire libre.
  • Prêt fonctionnaire, caisse de retraite, assurance ou mutuelle.
  • Prêt familial.

Accéder à la propriété implique, pour la grande majorité des acquéreurs, le recours au crédit. Elaboré avec soin, votre plan de financement constitue la meilleure garantie de réussite d’un projet d’acquisition.

Les démarches Administratives:

L'élaboration du plan de votre maison sera personnalisée en fonction de vos désirs, de vos besoins et de votre mode de vie. Il sera établi dans le respect des règles d'urbanismes en vigueur en tenant compte de vos choix sur :

  • l'architecture désirée moderne, traditionnel, ou contemporaine,
  • le type de maison souhaité : plain-pied, étage, demi-étage, combles aménagés ou aménageables,
  • les matériaux retenus pour la construction de votre maison individuelle,
  • le mode d'énergie choisi pour votre chauffage.

Hamster établit les documents graphiques et pièces écrites de sa compétence, nécessaires à la constitution du dossier de demande de permis de construire suivant la réglementation en vigueur.

Nous vous assistons dans la constitution du dossier administratif et dans vos rapports avec les administrations.

En signant avec les maisons HAMSTER, nous vous proposons une solution "Clef en mains". En effet, nous vous accompagnons tout au long de vos démarches administratives en vous facilitant le montage de votre dossier de construction auprès de la mairie et des autres organismes afin d'obtenir dans les meilleurs délais le permis de construire de votre maison individuelle pour commencer votre habitation le plus rapidement possible. 

De plus, votre conseiller commercial vous accompagne à chaque rendez vous important durant la construction et reste votre interlocuteur privilégié jusqu'à la réception de votre maison.

Réalisation de votre construction au meilleur prix:

L'ouverture du chantier

L’ouverture de chantier

Tout au long de la construction de votre maison, vous aurez un interlocuteur privilégié: votre conducteur de travaux. Il est chargé de coordonner et de faire exécuter les travaux par des professionnels qualifiés. Il vérifie la qualité, la conformité des matériaux et leur mise en œuvre.  

Modifications éventuelles

Vous avez changé d’avis sur un détail ou vous souhaitez faire rajouter une prestation non prévue au contrat : nous établirons avec vous un avenant au contrat précisant les conditions financières de sa réalisation et l’éventuel allongement des délais.

Le déroulement des travaux

Votre contrat de construction précise le délai de construction ainsi que l’échelonnement des paiements en fonction de l’avancement des travaux.

Les paiements réglementés

Avant l’ouverture du chantier *: garantie des acomptes versés. La loi du 19 décembre 1990 réglemente le régime des acomptes pouvant être exigés par le constructeur avant l’ouverture du chantier.

  • Si le constructeur a souscrit une garantie de remboursement d’acompte, il peut demander au maître de l’ouvrage, le versement d’une somme correspondant à 3 % du prix convenu lors de la signature du contrat.
  • Si le constructeur n’a pas souscrit de garantie de remboursement, il peut demander au maître de l’ouvrage d’effectuer un dépôt de garantie qui ne peut excéder 3 % du prix de la construction sur un compte spécial ouvert au nom du maître de l’ouvrage qui s’imputera sur les premiers paiements prévus au contrat. Ainsi, en cas de défaillance du constructeur avant l’ouverture du chantier, le maître de l’ouvrage a la certitude d’obtenir remboursement des acomptes versés.

Après l’ouverture du chantier *: des paiements échelonnés en fonction de l’avancement des travaux. Afin de protéger l’accédant à la propriété d’un bien immobilier en cours de construction, la loi et le décret d’application ont fixé le pourcentage maximum du prix total exigible aux différents stades de la construction. C’est pourquoi, seul l’achèvement de certains travaux autorise le constructeur à demander au maître de l’ouvrage le paiement d’appels de fonds dont le montant ne peut pas dépasser un pourcentage du prix convenu. Le maître de l’ouvrage est ainsi assuré que les sommes versées au constructeur correspondent à l’avancement des travaux. Nous reproduisons ici la grille d’appels de fonds telle qu’elle est prévue par le Code de la Construction et de l’Habitation. Il s’agit des stades d’avancement de la construction, des versements et de leur valeur en pourcentage cumulé.  

La grille d’appel de fonds

  • A la signature du contrat 3 %*
  • A l’ouverture de chantier 15 %
  • A l’achèvement des fondations 25 %
  • A l’achèvement des murs 40 %
  • A la mise hors d’eau 60 %
  • A l’achèvement des cloisons et à la mise hors d’air 75 %
  • A l’achèvement des travaux d’équipement, de plomberie, de menuiserie et de chauffage 95 %
  • Soldes suivant conditions fixées réglementairement 100%**

* Si votre constructeur bénéficie d’une garantie de remboursement à hauteur de cette somme

** voir Réception de votre maison

La réception de votre maison

"Quel bonheur de nous retrouver pour la première fois chez nous, en famille..."

Nous vous assistons pour la réception des travaux. Nous rédigeons les procès-verbaux et établissons la liste des réserves éventuellement formulées par le maître d'ouvrage au cours de celle-ci. La date de réception constituera le point de départ des délais des garanties légales

La date de réception

Elle marque :

  • le point de départ des garanties attachées à l’ouvrage
  • le paiement du solde dans le cadre des conditions légales précisées obligatoirement dans le contrat de construction
  • la remise des clés
  • le transfert des risques quant à la garde de l’ouvrage

Une visite de fond en comble

L’objet de la réception est de faire l’état des lieux et des équipements. Vous devez vérifier avec votre constructeur si tout est conforme point par point à la notice descriptive et aux plans. A cette occasion, vous pouvez vous faire assister par un professionnel habilité.

Le procès-verbal de réception

Après ce “tour du propriétaire”, vous procédez à la réception :

  • sans réserves si vous n’avez constaté aucune anomalie
  • avec réserves si vous avez constaté des vices apparents Ces éléments figurent sur un procès-verbal que vous signez et qui doit mentionner le détail des réserves éventuelles ainsi que le délai pour remédier aux défauts constatés.

Une fois ces diverses étapes franchies, vous aurez la satisfaction de prendre possession de votre maison, conforme à vos désirs, et construite par un professionnel, attentif à la qualité et à l’harmonie de ses réalisations.

Menu